Une page folle
Ciné-concert

David Chiesa contrebasse
Guylaine Cosseron voix
ciné-concert

Une page folle - Teinosuke Kinugasa – 60’’, filmé en 35mm – Japon /1926 :

Pour ceux qui ne connaissent pas Teinosuke Kinugasa, il a eu le Grand Prix en 1954 au festival de Cannes. C’était pour le film La porte de l’enfer qui constitue un sommet esthétique incontournable. Avant d’obtenir une célébrité internationale avec son prix, Kinugasa s’est déjà démarqué avec Une page folle, un film noir et blanc et muet sorti en 1926.
A moitié surréaliste, et très inspiré du cinéma expressionniste allemand, le film raconte l’histoire d’un homme dont la femme, folle, est internée dans un asile psychiatrique. Lui rendant visite régulièrement, il trouve un travail sur place affin de rester au près d’elle. Finalement il tente de la faire évader, mais cette dernière n’est pas en état de comprendre ce qu’il lui veut.