Contre-dits
Lecture musicale

Denis Lavant recitant
Jean-François Pauvros guitare électrique
Guylaine Cosseron voix

In this trio of strings subjected to any treatment, it vibrates, roars, belches, reasons, sings, everything seems so easy between them. A real osmosis occurs between these three experts of improvisation .Musicians came across jazz, world music, contemporary music, stamps varieties mix to the point of not knowing who is who opens a field inexhaustible exploration. A form of energetic self-expression, and very personal that sticks perfectly to the text by the poet, some crazy times that leaves no one indifferent.

Performance poésie sonore autour de textes d’Henri Michaux

"Il serait bien extraordinaire que des milliers d’événements qui surviennent chaque année résultât une harmonie parfaite. Il y en a toujours qui ne passent pas, et qu’on garde en soi, blessants.

Une des choses à faire : l’exorcisme.

Toute situation est dépendance et centaines de dépendances. Il serait inouï qu’il en résultât une satisfaction sans ombre ou qu’un homme pût, si actif fût-il, les combattre toutes efficacement, dans la réalité.


Une des choses à faire : l’exorcisme.

L’exorcisme, réaction en force, en attaque de bélier, est le véritable poème du prisonnier.

Dans le lieu même de la souffrance et de l’idée fixe, on introduit une exaltation telle, une si magnifique violence, unies au martèlement des mots, que le mal progressivement dissous est remplacé par une boule aérienne et démoniaque - état merveilleux !

[...]

Pour qui l’a compris, les poèmes du début de ce livre ne sont point précisément faits en haine de ceci, ou de cela, mais pour se délivrer d’emprises.

« La plupart des textes qui suivent sont en quelque sorte des exorcismes par ruse. Leur raison d’être : tenir en échec les puissances environnantes du monde hostile ».

Henri Michaux